Logo - Allez hop Eileen !

13 Partages Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 13 Email -- 13 Flares ×

Ah le gâteau de grand-mère! Forcément le meilleur, nos souvenirs d’enfance, les vacances et ce je-ne-sais-quoi qui rendait les choses plus authentiques. Bref, l’effet « Gâteau de mamie ».

Faites-en l’expérience : invitez vos amis à dîner. Et arrivé au dessert, présentez royalement votre gâteau Picard en disant « c’est la recette authentique de ma grand-mère ». Aussitôt, les yeux s’illumineront et chacun  commentera avec enthousiasme, dégustant chaque bouchée pour en apprécier la saveur.

À la grande époque d’internet, notre génération de djeuns continue paradoxalement d’associer la bonne cuisine aux traditions de nos grands-mères. Pour preuve, sur Marmiton, le nombre de recettes à succès affichant le mot-clef « grand-mère ».

Cake aux fruits confits de ma grand-mère

Alors moi, je vous le dis tout de suite, cette recette ne me vient pas de ma grand-mère, mais de mon grand-père Marabout : collection qui édite le très beau livre « Gâteaux de mamie » (de Marie Brazier). Eh oui, lorsqu’on n’a pas de recette en héritage, on s’en achète à la FNAC. Dingue!

La recette originale avait vraiment un délicieux goût de cake. Malheureusement, le gâteau s’effritait un peu beaucoup. Impossible de tenir une part sans qu’elle parte en miettes. C’est pourquoi, je vous présente la recette corrigée par la petite fille authentique de ma grand-mère… pour un cake de meilleure tenue.

Des fruits confits à Paris ?
Pendant des années, j’ai acheté mes fruits confits prédécoupés dans ces petits pots en plastique que l’on trouve au rayon pâtisserie des grands magasins. Et j’ai toujours été déçue par leur goût trop fade. Stop ! Il fallait prendre le taureau par les cornes. J’ai donc cherché partout une boutique spécialisée en cuisine et pâtisserie. C’est comme ça que j’ai atterri dans cette petite enseigne du quartier Montorgueil à Paris : G. Detou 58 Rue Tiquetonne 75002 Paris. Une mine d’or pour les passionnés de cuisine. Ils proposent de nombreux colorants alimentaires et des arômes rares, comme par exemple celui de fleurs de la passion, de myrtille, et j’en passe. Mais surtout, on y trouve d’énormes pots de fruits confits entiers. Hop, dans le panier !

Fruits confits

Tous les ingrédients enfin réunis, c’est parti…

 

Allez hop, en cuisine

 

 

Préparation : 10 mn – Cuisson : 45 mn – Trempage des raisins dans le rhum : 1 h

250 gr de farine
120 gr de sucre
120 gr de beurre + un peu de beurre pour le moule (toujours beurre demi-sel pour moi – souvenirs d’enfance oblige)
3 oeufs
1 sachet de levure
150 gr de fruits confits découpés en petits dés
50 gr de raisins secs
20 cl rhum (environ)

Fruits confits en dés

Les fruits confits en petits dés

 Avant de commencer la recette, placez dans une coupelle les raisins secs et suffisamment de rhum pour les recouvrir (ma belle-mère me ramène un délicieux rhum vieux authentique, mais celui de votre supermarché fera très bien l’affaire). Laissez les raisins imbiber 1 h. Pendant ce temps, coupez les fruits confits en petits dés.

Mon petit conseil : saupoudrez les fruits confits d’un peu de farine et mélangez afin qu’elle les enveloppe. Cela devrait empêcher qu’ils ne se retrouvent tous agglutinés au fond du moule.

 

Préchauffez le four à 200 °C.

Faites fondre le beurre. Pendant ce temps, dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre. Ajoutez-y le beurre fondu.
Dans un récipient à part, mélangez la farine et la levure. Puis ajoutez progressivement cette préparation à votre saladier, tout en mélangeant.

Pate avec les fruits confits et les raisins

Les fruits confits et les raisins incorporés à la pâte

 

Incorporez les fruits confits, les raisins secs et l’excédent de rhum. Remuez.

Dans votre moule, posez un tout petit peu de beurre. Puis placez le moule 2 minutes dans le four chaud afin que le beurre fonde. Une fois le beurre fondu, sortez le moule du four, et utilisez un peu de sopalin pour répartir le beurre sur les côtés, tout en enlevant le surplus (sans vous brûler).

 

 Versez la pâte dans le moule. Enfournez 15 minutes à 200°c. Une fois les 15 minutes écoulées, prenez un couteau et découpez un trait au milieu du cake sur toute sa longueur. Ceci lui permettra de se développer complètement. Enfournez à nouveau pour une durée de 30 minutes à 175°c.

Le gâteau sera cuit lorsque vous pourrez planter un couteau dedans, et en sortir une lame propre.

Mon astuce : ne laissez pas le cake refroidir dans le moule (la condensation risquerait de ramollir la croute), mais démoulez-le plutôt et placez-le sur une grille.

 

Servez avec du thé chaud.

Cake aux fruits confits de ma grand-mère

Conseil : Après avoir fait plusieurs tests de cake avec ou sans raisins au rhum, avec ou sans fruits confits (Mr Chaton n’a d’ailleurs pas encore fini son 4ème cake), il en ressort que sans le rhum, le gâteau peu s’avérer un peu kloug. Il semble que le rhum ajoute du liquide, rendant la pâte moins sèche et le cake plus moelleux.
Si vous réalisez un cake uniquement à base de fruits confits (sans les raisins ni le rhum), pour éviter qu’il ne soit trop sec, je vous conseille une lichette de lait dans la pâte, ainsi que de l’arôme de vanille liquide.

Cake aux fruits confits de ma grand-mère

 

Et vous, votre grand-mère, elle vous cuisinait quoi ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Categories: FRUITS, GOURMANDISES

Laisser un commentaire


Twitter updates


Warning: include(twitter.php): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/36/d440906989/htdocs/wp-content/themes/Vasiliki-child/sidebar.php on line 8

Warning: include(): Failed opening 'twitter.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php7.0') in /homepages/36/d440906989/htdocs/wp-content/themes/Vasiliki-child/sidebar.php on line 8

Sponsors